Totalement gratuits, les différents simulateurs de crédit immobilier – que ce soit le calcul des mensualités, du montant emprunté ou celui des frais de notaires – offrent une réelle indication, quant à l’enveloppe financière disponible, pour l’acquisition d’un futur bien. Cependant, il convient de bien appréhender les limites de ces calculettes, souvent traduites dans le petit astérisque qui les accompagne…

Quelle est la différence entre un simulateur et un comparateur ?

Les différents simulateurs de prêt immobilier disponibles sur Internet permettent d’identifier les leviers clés dans la construction d’un plan de financement et de jouer avec eux pour l’optimiser. Un comparateur va, quant à lui, solliciter différents établissements de prêt, pour émettre des offres de prêt qu’il ne vous restera plus qu’à comparer.

Autrement dit, quand la simulation est réalisée, elle est faite à titre informatif et ne peut constituer, en aucun cas, une offre commerciale !

Quelles sont les limites des différents simulateurs disponibles ?

Des données indicatives

Les calculatrices financières émettent une valeur statistique, reflétant une moyenne et non, votre cas personnel. Si la démarche n’en demeure pas moins intéressante pour dessiner les premiers contours de votre projet immobilier, elle ne renvoie pas à votre réalité !

Par exemple, lorsque le taux d’intérêt n’est pas renseigné par vos soins, il est calculé par rapport au taux du moment, appliqué à la durée envisagée. Il ne prend pas en compte votre situation personnelle qui, pourtant, influencera ce chiffre de quelques points – aussi bien à la hausse qu’à la baisse selon votre profil d’emprunteur.

Des simulations SANS assurance

Attention, certaines simulations de crédit immobilier sont réalisées SANS assurance : or, le coût de l’assurance emprunteur représente au moins 25 % du coût total du crédit. Un pourcentage pouvant atteindre les 40 % pour certains profils…

Autrement dit, il manque un important paramètre à l’équation dans la mesure où cela va influencer votre capacité de remboursement mensuelle.

Aucune optimisation

Les simulateurs donnent une première ébauche de votre projet immobilier, mais ils ne doivent pas le condamner, avant qu’un professionnel ne le vise. En effet, il existe d’autres leviers non considérés par ces outils, sur lesquels un courtier ou une banque peut travailler pour optimiser votre plan de financement.

Par exemple, un prêt gigogne lissé peut permettre d’emprunter davantage, en combinant différentes durées d’emprunt (et donc différents taux), tout en offrant une seule et unique mensualité à l’emprunteur.

Qui propose le simulateur de prêt immobilier ?

Les sites proposant une simulation de prêt immobilier sont légions sur Internet : comparateurs, courtiers ou banques, ils offrent tous des outils qu’ils mettent gratuitement à la disposition des visiteurs pour leur permettre de mûrir leur projet.

Dès lors, il est important de connaître le fonctionnement de chaque outil, car ils ne reposeront pas systématiquement sur les mêmes postulats ! Par exemple, pour les outils suggérant un taux d’intérêt en fonction d’une durée de prêt, sur quelle base repose-t-il ? Tient-il compte du crédit géographique ? Autant d’informations nécessaires pour mettre en lumière le résultat obtenu !

Une fois la simulation faite, n’hésitez pas à faire appel à un courtier expert en crédit immobilier pour la confronter à votre situation personnelle et professionnelle. Mieux, avec un professionnel gratuit comme IMMOFINANCES, vous n’avez QUE les avantages, SANS les inconvénients, comme vous pourrez le lire sur notre petit guide à télécharger !